Le plus beau parcours, c’est le sien

Riches d’enseignement sont nos rêves et nos cauchemars, suivez cette voie royale, elle vous mènera au plus intime de vous, au plus prés de votre vérité.

la liberté

MON REVE D’ENFANT *

 Endormie avec un mal de tête terrible, réveillée avec le même mal de tête épouvantable, coté gauche, cote cœur,

« cette nuit, j’étais enceinte, prête à accoucher, ou plutôt, l’endroit me fait penser que je vais bientôt accouchée, mais moi, je dis que mon ventre n’ est pas assez gros, pas assez arrondi, je n’ai pris que deux kilos, le bébé est encore trop petit, qu’il n’est pas encore le moment pour moi d’enfanter cet enfant là ; il me faut absolument un portable pour prévenir Al, afin qu’il soit présent pour l’arrivée de notre enfant. »

Explication symbolique de rêve d’enfant :

Ainsi l’enfant a toujours symbolisé survie et possibilités futures, les femmes sont portées au voisinage de leur être le plus profond lorsqu’elles rêvent qu’elles vont avoir un enfant ; cette femme qui a souffert mais que la vie n’a pas encore mûrie, attend toujours un enfant, mais en fait d’enfant, il s’agit de sa maturité intérieure, d’une vie spirituelle et sentimentale qui n’a plus d’attaches avec la nature. Peut-être est-ce sa propre personnalité qui veut être enfantée dans la douleur.

Ce rêve est la symbolique même de la quête vers l’identité intérieure, vers le véritable sens de l’existence et de notre passage en ce monde :

Dans ce rêve, toutes les raisons sont bonnes pour moi de me persuader qu’il n’est pas encore le bon moment d’accoucher ;

Dualité entre le cœur et la tête, entre la raison, les mots intellectualisés et l’émotion, le ressenti, le vrai, le pas triché.

Chaque jour qui passe, je perds les eaux et je lâche prise, chaque goutte me fait grandir, chaque pas vers moi me fait mûrir et bientôt, le marron sera mis à nu, et mon amour sera là, comme toujours depuis ses premiers regards, pour me couvrir et réchauffer mon âme.

Ce jour là plus que les autres, car ce jour là, je serai nue.

*Extrait du livre « Adieu Voleurs de Vie »

 ******